Blood Flow Restriction : Kaatsu Method ou principe d'occlusion vasculaire. Pourquoi, pour qui ?

Dernière mise à jour : 11 sept. 2019




Origines/Histoire

Le Kaatsu training ( KA (加) = “additionnel” / ATSU (圧) = “pression” est une méthode d'entraînement inventée par le Docteur japonais Yoshiaki Sato, dans les années 1960.

On parle aussi de BFR (Blood Flow Restriction) ou VOT (Vascular Occlusion Training).

Le principe est simple : s'entraîner sous garrot, en occlusion vasculaire.


Après l'avoir expérimentée sur lui même avec des tubes de vélo, des cordes, des bandes, il l'applique pour la première fois sur des patients en 1994, et commercialise des bandes spécifiques dédiées à ce type d'entraînement.


Aujourd'hui, il a même développé une certification et collabore avec des hôpitaux.




But du Kaatsu Training

Le principe est simple : maintenir l'arrivée de sang artériel dans le muscle tout en empêchant le retour veineux. Pour cela on utilise différentes méthodes d'occlusion. Rappel : Les artères amènent le sang riches en O2 aux muscles, et les veines s'occupent de ramener le sang riche en CO2 au coeur.


Quels ressentis pendant une séance de BFR ?

La première fois, c'est un peu surprenant. Il ne faut pas paniquer.

Globalement, une fois les bandes appliquées, on sent le muscle qui congestionne très vite et ça brûle énormément. Visuellement, le muscle gonfle et les veines deviennent très visibles.

On ressent surtout la gêne pendant la phase de repos inter-séries.




Outils :

- Bandes Voodoo (Floss Band) : prix le moins cher mais difficile de mesurer la pression

- Bandes de Powerlifting (Knee Wraps) : alternative aux Floss Band

- Bandes de BFR : peu cher, mais niveau de pression difficile à mesurer et finesse des bandes fines = pression sur une toute petite zone = risque de lésion nerveuse.

- Appareillage médical de BFR :

> Kaatsu Cycle 2.0, Kaatsu Master 2.0, Kaatsu Nano développés par le créateur de la méthode.

> Delphi Personal Tourniquet System commercialisé par OwensRecoveryScience.com.

Cliniquement testé et approuvé. Intègre un système de Scanner à ultrason. Pression mesurable avec précision.


Vidéo expliquant le BFR, réalisée par le Kaatsu Institute :


Type de Blood Flow :

- En continu : la plupart des études ont été faites sur un BFR en continu.

- Intermittent : autre possibilité testée par Sato sur lui-même pour son rehab.

Après une blessure à la jambe, il a testé un protocole d'occlusion en intermittence réalisé 3 fois / jour à base d'exercices en isométrie sur 30'' avec BFR, entrecoupés de quelques secondes sans BFR. Bilan : d'après ses dires, guérison complète en 6 semaines + hypertrophie musculaire visible.


Application

Préférez une bande de 5-9 cm plutôt que de +10 cm.

Il y a plus de risque d'occlusion artérielle avec une bande trop large.

Favorisez une mise en place en couches, plutôt qu'en spirale.

Mettre la bande en haut du membre (en haut de la cuisse, ou en haut du bras).

N'enroulez jamais la bande sur l'articulation (genoux, coudes).




Charge

Normalement : on devrait pouvoir exécuter entre 15 et 30 répétions.

Charge : Exercice exécuté à poids de corps (non-optimal ou plutôt pour de la rehab/récup active) ou à 20-50% de la 1 RM.

Pour une séance axée récupération active : préférez le poids de corps ou 20-30% RM.

Pour une séance d'hypertrophie ou de force : Certaines études semblent indiquer que pour cibler les fibres rapides : il faut au moins 40% de la 1RM. Mais une charge supérieure à 50% serait inutile (aucun bénéfice supplémentaire).


Durée du training :

Membres supérieurs : maximum 15 minutes.

Membres inférieurs & Core : maximum 20 minutes.

2 à 3 fois par semaine. Mais certains utilisent même un protocole bi-quotidien.


Niveau de pression :

Visez une gêne de 7/10 pour les membres inférieurs, et de 6/10 pour les membres supérieurs.

Il faut appliquer la pression juste nécessaire pour limiter le retour veineux (tout en permettant l'arrivée de sang artériel) afin d'obtenir le résultat escompté, en limitant au maximum le risque associé. Si la pression est perçue à 10/10, l'arrivée de sang artériel ne pourra plus se faire.


NB : Le membre ne doit jamais devenir bleu et les fourmillements doivent restés très limités.